Les technique de construction routière

Les radiers et ponts submersibles.

Les radiers sont des ouvrages permettant de franchir des rivières et marigots en basses eaux et qui sont submergés en cas de crue.Les radiers sont établis sur le fond des rivières. L'eau passe exclusivement par dessus. Ils sont donc employés dans les rivières qui restent à sec pendant une partie importante de l'année. Ce type d'ouvrage convient donc surtout pour les zones sahéliennes ou désertiques où l'on enregistre des crues fortes et brèves.

Les ponts submersibles (ou radiers busés) laissent sous leur tablier un passage sufisant pour permettre l'écoulement d'un certain débit. Lorsque celui-ci est dépassé, le tablier est recouvert par les eaux. les ouvrages de ce type sont surtout employé lorsqu'il existe un débit faible mais non négligeable; non nul pendant une grande partie de l'année, et un débit très élévé, ou de forte crues pendant une courte période.

En fonction de leurs impacts sur la modification des conditions d'écoulement de la rivière ou du marigot on peut dimensionner les radiers:

-Soit à fond de lit, pour une rivière pérenne à profil transversal peu marqué au niveau du franchissement,

-Soit surélévé, souvent pour des  contraintes imposées par le profil en long; dans ce cas on distingue deux types d'ecoulement; noyé et dénoyé.

Pour ce qui concerne les ponts submersibles ou radiers busés, pour limiter les gènes au niveau du franchissement il peut être interressant de prévoir un passage suffisant sous le radier, pour permettre l'écoulement des débits d'étiage dans le cas d'une rivière pérenne ou même du débit des crues de faible importance. Ces ouvrages exigent des fondations excellentes et un site peu affouillable.

Pour une utilisation durable de ces ouvrages, ils doivent être ancrés dans le sol, protégés à l'amont mais surtout à l'aval contre l'érosion regressive par un tapis de gabions semelle ( d'enrochement à la rigueur). Ces dispositifs de protection seront renforcés dans le cas d'un radier busé car la concentration de l'écoulement dans l'ouvrage inférieur augment les vitesses d'écoulement et par conséquent l'entrainement des matériaux.

(Confère le guide de l'assainement routier)

                           Merci

Les dalots

LES DALOTS.

Ils sont en béton armé et présentent une section rectangulaire ou carrée. Les dalots sont des ouvrages sous chaussées qui ne nécessitent aucun remblai : une circulation à même la dalle peut être envisagée moyennant des précautions lors de la construction. Ils ne peuvent en général admettre qu'une faible épaisseur de remblai (de l'ordre d'un ou de deux mètres), à moins d'être spécialement calculé pour les surcharges. Ces remblais sont à proscrire si la chaussée doit être revêtue.

Il existe 3 types de dalots couramment utilisés :

  Les dalots ordinaires constitués de piédroits verticaux fondés sur semelles ou radier général et sur lesquels repose une dalle en béton armé,

  Les dalots cadres dans lesquels la dalle, les piédroits et le radier constituent une structure rigide en béton armé.

  Les  dalots portiques analogues aux dalots cadres mais sans radier (piédroits verticaux fondés sur semelles).

Les dalots sont en général adoptés pour des débits élevés (dépassant 10 m3/s).  

19 votes. Moyenne 3.47 sur 5.

Commentaires (7)

stephane
  • 1. stephane | 12/06/2017
Bjr chers tous
Svp jai besoin d'aide

J'aimerai avoir un doc me permettant de déterminer les charges routières sur un radier submersible ainsi que le calcul des armetures nécessaires pour la dalle de ce radier.
Stephynyafeu@yahoo.fr
NIKIEMA justin
  • 2. NIKIEMA justin | 02/06/2016
Du courage. On ne rencontre pas souvent des cours qui sont illustrés par des photos qui reflettent la realité du pays. Néanmoins pour un cours de route c'est plutôt incomplet.
DIDI  RACHID
  • 3. DIDI RACHID | 02/06/2015
Salut tous le monde!
Ce site n'est pas mal mais il faut expliquer mieux pour les débutants du génie civil
serge
  • 4. serge | 11/12/2013
la création de ce site est une belle initiative.
Courage à toi, cher collègue!!
aminkhairallah
  • 5. aminkhairallah | 23/09/2012
salut a tt monde
ZONGO Adama
  • 6. ZONGO Adama (site web) | 22/08/2011
salut monsieur KAMBOU! j'ai lu votre cours. je trouve cela très intéressant! courage à vous!
Moustapha SANGARE
  • 7. Moustapha SANGARE | 29/01/2010
Félicitation pour ce site qui est instructif pour tout le monde et fait connaitre le Burkina Faso.

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 01/09/2013